Etat toiture achat immobilier

Achat immobilier, comment savoir si la toiture est en bon état ?

Lorsqu’on n’est pas un professionnel du bâtiment ni un spécialiste de la toiture, l’acquisition d’un bien immobilier peut rapidement devenir un véritable casse-tête. On se pose pleins de questions pour essayer de déjouer les éventuels pièges et on analyse le bien sous toutes les coutures avant de prendre une décision.

Si l’est un exemple qu’il faut citer, c’est bien l’état de la toiture. Comment savoir si elle a bien été entretenue ? Des réparations ont-elles été effectuées ? Quels sont les points à contrôler pour vérifier son état ? Laissez-nous vous aider pour ne pas vous tromper avant de signer …

Une toiture, ça vit …

Vie toiture

Toiture ancienne

La première chose à bien avoir en tête avant de contrôler une toiture, c’est qu’elle n’est pas immobile. Même si on estime sa durée de vie à environ 30 ans, elle est soumise à différentes sollicitations comme des grands coups de vents, des fortes chaleurs, des pluies abondantes ou encore des animaux qui essayent de s’y glisser.

Les tuiles ou les ardoises qui la recouvrent vont donc bouger tout au long de la vie de la toiture, pouvant avoir une influence sur l’étanchéité ou l’isolation de votre maison.

De plus, il est important de vérifier si des éléments ont été rajoutés après la construction : une cheminée, un velux ou une antenne parabolique sont des travaux qui sont directement en lien avec la toiture d’une maison.

Aujourd’hui, un diagnostic thermique est obligatoire pour vendre un bien immobilier. S’il vous semble mauvais, c’est un premier élément clé qui doit vous inciter à contrôler de plus près la toiture de l’habitation concernée.

Contrôle visuel extérieur

Vérification toiture extérieure

Contrôle extérieur de la toiture

Il est bien entendu très fortement déconseillé de monter seul sur le toit pour essayer de contrôler visuellement la toiture ! Vous pouvez utiliser une échelle pour vous élever un peu, mais ne montez pas dessus sans l’aide d’un professionnel comme un couvreur ou un charpentier.

Une astuce très simple est par exemple de regarder le toit avec une paire de jumelles, qui vous permettra d’analyser les détails sous toutes les coutures.

Voici les étapes clés d’un contrôle visuel extérieur :

  • On commence par vérifier le faîtage, c’est-à-dire la ligne au sommet du toit qui permet de joindre les deux versants. Il doit être bien droit et rectiligne, sans bosses ou décalages inexpliqué.
  • Vérifiez l’état des gouttières. Elles sont souvent révélatrices de l’état global de la toiture : si elles tombent ou présentent des fixations douteuses, c’est que l’entretien n’a certainement pas été suivi de près. De plus, elles sont souvent chères à remplacer !
  • Examinez les jointures et les éventuelles maçonneries d’une cheminée ou d’un lien avec un autre toit adjacent à la maison. Ça doit être étanche et bien réalisé sous peine d’infiltrations importantes.
  • Repérez les tuiles différentes des autres. Il n’y a aucun problème à remplacer régulièrement des tuiles sur une toiture, mais c’est une bonne occasion de poser des questions au propriétaire pour voir s’il est au courant du sujet.

Contrôle intérieur

Vérification toiture intérieure

Vérification intérieur de la charpente et des tuiles

Demandez ensuite à accéder au grenier ou aux combles de la maison pour voir le dessous de la toiture et l’état de la charpente. L’idéal étant d’y accéder sous un grand soleil pour repérer facilement les infiltrations de lumières ou les tuiles (ou ardoises) mal placées. Cette inspection visuelle est importante : plus il y a de trous ou d’infiltrations, moins l’étanchéité et l’isolation sont bonnes.

Si vous avez l’impression de voir une constellation d’étoiles blanches en regardant le toit de l’intérieur, c’est qu’il est à refaire complètement : il y a trop de fuites.

Regardez ensuite minutieusement le plancher avec une lampe torche : les infiltrations d’eau laissent toujours des traces. Si vous voyez des tas de sciure au sol, c’est mauvais signe et il faut bien surveiller la charpente qui est très certainement en train d’être rongée.

Enfin, passer votre main sur les poutres pour voir si elles sont sèches. Dans le cas contraire, ça veut dire que la toiture n’est pas parfaitement étanche…

Faites-vous aider par un Pro …

Couvreur

Couvreur sur un toit

Malgré tous ces conseils, il est possible de passer à côté d’un élément important lorsque vous ferez vos contrôles. Et vu le budget que représente la réfection d’une toiture, nous ne pouvons que vous recommander d’être assisté par un professionnel pour l’examiner sous tous les angles. Même si la durée de vie d’une toiture se situe en général autour de 30/35 ans avec les matériaux d’aujourd’hui, personne n’est à l’abri d’une usure prématurée.

Un couvreur ou un charpentier indépendant aura toutes les connaissances pour vérifier la toiture, mais aussi le matériel nécessaire pour monter sur le toit s’il a un doute sur un point précis. Enfin, il pourra vous conseiller sur les technologies récentes pour améliorer l’isolation thermique ou la ventilation d’une toiture, ainsi que le choix des matériaux si vous envisager de faire quelques travaux…

Auteur : Marc P.

Laisser un commentaire