coût chauffage rt2012

Quel coût de chauffage pour une maison BBC RT2012 ?

La gestion du chauffage dans une maison respectant la nouvelle règlementation thermique RT2012 doit être suivie de près par les occupants. En effet, même si la qualité de construction et d’isolation de ces habitations est en nette progression par rapport à la précédente norme, une mauvaise gestion pourra complètement annuler les effets censés nous faire réaliser des économies. On aura donc payé plus cher notre maison, sans faire d’économies sur l’usage au quotidien… Voici quelques éléments de réponses pour ne pas se tromper.

Comprendre la règlementation RT2012

Norme RT2012

Norme RT2012

Avant d’entrer dans les détails, il faut d’abord essayer de comprendre l’objectif principal de la RT2012 : diviser par 4 la consommation globale d’énergie d’une habitation. Elle fixe une limite de dépense énergétique à 50 kWh par mètre carré, et par an, modulable en fonction de la zone géographique. Si par exemple vous habitez à Paris, votre limite sera à 65 kWh alors qu’en Corse, elle diminuera à 40 kWh. Si on compare avec la précédente norme, la RT2005, les seuils se situaient entre 150 et 200kWh. Alors cela signifie-t-il que votre consommation d’électricité va instantanément être divisée par 4 si vous possédez une habitation aux normes RT2012 ?
Et bien pas vraiment, car la réglementation thermique n’oblige aucune solution technique pour arriver à ce résultat. En fonction du constructeur, de l’architecte et des occupants, les choix sont différents. C’est la combinaison des innovations techniques et d’une bonne gestion de sa consommation qui permet d’arriver à ce résultat. C’est ici que ça se complique …

Le chauffage, plus gros poste de dépense …

Chauffage rt2012

Radiateur mural raccordé sur chaudière centrale

Contrôler le chauffage de son logement est une des plus grosses sources d’économie que l’on puisse faire sur sa consommation d’électricité. Les études montrent que le coût annuel moyen pour le chauffage d’une habitation se situe autour de 900€ par ménage, avec pour objectif de descendre à 250€ pour une construction RT2012.
Mais pour réussir à réduire sa facture, il faut se mettre dans les conditions idéales : la température qui a été retenue pour les calculs officiels est 19°C, et si on en croit les différentes statistiques réalisées auprès des ménages, ce n’est pas assez ! Les foyers ont plutôt tendance à chauffer autour de 21°C, température qu’ils considèrent comme zone de confort. Or, augmenter de 1°C la température équivaut à une augmentation de 7% de la facture énergétique !
C’est pourquoi il est nécessaire d’optimiser la gestion de son chauffage pour réussir à faire baisser significativement la facture dans une maison RT2012. Elle dépendra bien entendu du moyen de chauffage retenu, mais le principe restera le même : gérer ses consommations et traquer les dépenses inutiles.

Fait-on vraiment des économies ?

Si vous pensez que le simple fait de vivre dans une maison RT2012 fera baisser naturellement votre facture de chauffage, la réponse est clairement non. Une étude l’INSEE montre clairement que les progrès énergétiques n’ont pas fait baisser la facture. Même si la conception du logement en elle-même est plus efficace, la baisse ne sera pas significative, notamment à cause des points suivants :

  • Les modifications pour s’adapter à la RT2012 ont fait augmenter les prix d’acquisition (estimation autour de +15% suivant les études). Si on fait le ratio entre l’augmentation du prix d’achat, et les économies sur la facture d’énergie, on ne s’y retrouve pas forcément.
  • Les logements ont une surface habitable de plus en plus grande, donc plus d’espace à chauffer.
  • Nos équipements et nos besoins sont de plus en plus nombreux.
  • Les tarifs de l’énergie augmentent régulièrement, que ce soit l’électricité, le gaz ou le fioul domestique.

Par contre, si vous avez compris que la RT2012 s’intègre dans un concept global d’économie d’énergie, vous arriverez facilement à réduire vos dépenses énergétiques, notamment sur le chauffage. Il faudra utiliser votre maison dans les conditions pour laquelle elle a été prévue :

  • Ne pas surchauffer la maison : une température de 19°C suffit
  • Intégrer une vraie gestion de la chauffe de l’habitation en fonction des besoins
  • Profiter des surfaces vitrées importantes pour laisser rentrer la chaleur et allumer moins souvent la lumière
  • Utiliser la domotique pour optimiser votre gestion

C’est une modification des gestes du quotidien qui vous permettra réellement de faire baisser le coût de votre chauffage, pas uniquement la conception de votre maison.

Lien utile

Etude de l’INSEE sur les dépenses énergétiques des ménages : Cliquez ICI

Auteur : Marc P.

Laisser un commentaire