Charpente maison

Achat immobilier, comment savoir si la charpente est en bon état ?

L’acquisition d’un bien immobilier s’accompagne bien souvent de nombreux éléments à contrôler tels que le toit, la charpente, les planchers, les murs et bien d’autres encore, qui sont d’une importance capitale.
Cependant, si vous n’êtes pas un professionnel du bâtiment, cela peut rapidement s’avérer très compliqué. Vous ne savez pas ce que vous devez regarder et même lorsque vous faites preuve d’une extrême attention, vous n’avez pas forcément les compétences nécessaires pour analyser les indices que vous relevez.
La charpente étant le squelette de la toiture de votre future habitation, elle doit être minutieusement auscultée.
Avant de procéder à la visite de contrôle, il est tout naturel de se poser des questions du type : « Que dois-je regarder ? », « Comment puis-je vérifier que la charpente a bien été entretenue ? », « Comment faire pour repérer tout ce qui peut l’avoir fragilisé ? » , etc…
Il est impératif de savoir déjouer les pièges que renferme parfois l’achat d’un bien immobilier, pour cela, Pourquoi-Immo.com vous propose quelques conseils pratiques afin de vous aider à y voir plus clair.
Suivez le guide !

Quel est le rôle de la charpente ?

Rôle de la charpente

Exemple de charpente

Avant de commencer vos investigations, il faut que vous sachiez que la charpente d’une maison ne cesse de « travailler », tout au long de sa vie et qu’il est donc primordial de la contrôler avant tout achat, sous peine de mauvaises surprises.
Constituée d’éléments en bois, en métal ou en béton armé, elle assure la solidité et la cohésion de l’habitation en répartissant les charges lors de leur descente vers des appuis de la structure verticale porteuse (tels que les murs porteurs).
De ce fait, elle doit pouvoir résister aux intempéries et supporter d’une part les matériaux qui servent à couvrir le toit et d’autre part le poids d’éventuelles surcharges, tel que celui de la neige.
Avec le temps et suivant les conditions climatiques ainsi que les mouvements du terrain, la charpente d’une maison est amenée à connaître des déformations susceptibles de provoquer, dans certains cas, des fissures, des affaissements voire des effondrements de plafond.
Pour éviter tous désagréments de ce genre et qui peuvent s’avérer dangereux, nous vous conseillons de vérifier plusieurs éléments, significatifs de l’état de la charpente de votre future habitation.

Les points essentiels à contrôler

Lors de la visite du bien, n’hésitez pas à bien prendre votre temps et à observer avec minutie.
Au moment de vérifier la charpente, plusieurs éléments devront attirer votre attention que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison.

A l’extérieur

Prenez du recul afin de pouvoir observer au mieux l’état extérieur du toit et soyez vigilants sur ces points :

  • L’aspect général de la toiture
    Une toiture en bon état ne devra pas présenter de défauts majeurs. Les tuiles et les ardoises doivent être bien alignées, similaires et en parfait état.
    Les solins quant à eux, servent à rendre étanche la jonction entre deux surfaces du toit et doivent donc être nets et rectilignes.
    Si les tuiles et/ou les solins sont défectueux, ils peuvent laisser l’eau s’infiltrer, augmentant ainsi le taux d’humidifié au sein de la maison et fragilisant la charpente.
Etat toiture charpente

Vérification de la toiture

  • L’état des murs
    Le mouvement du terrain sur lequel est bâtit la maison peut parfois engendrer des déformations du bâtiment qui seront observables sous la forme de fissures de tailles plus ou moins importantes qui vous sigaleront que la charpente est susceptible d’avoir elle aussi été fragilisée.

A l’intérieur

Munis d’une lampe torche et d’un marteau, demandez à accéder aux combles afin de pouvoir examiner la charpente et attardez vous sur différents éléments très significatifs :

  • L’état général des poutres et des sols
    Vérifiez que les poutres ne présentent aucune fissure, aucun endroit friable et qu’elles ne sont pas humides au toucher. C’est le plus souvent en observant l’état des poutres que vous aurez une idée globale de celui de la charpente.
    De même, les sols doivent être inspectés afin de déceler d’éventuelles fuites d’eau récentes ou antérieures.
  • La présence de trous dans la charpente, de sciure au sol ou sur les poutrelles et un bois bombé doivent vous alerter !
    Ces éléments vous informent de la présence d’insectes dit xylophages (termites) ou à larves xylophages (capricornes, vrillettes, etc), qui grignotent la charpente et la fragilise. A l’aide d’un marteau, donnez des coups sur le bois, s’il sonne creux, cela signifie que des insectes s’y sont infiltrés et ont commencé à creuser des parois, la charpente n’ayant pas été traitée.
Termites charpente

Bois rongé par les termites

  • Des champignons ou une odeur d’humidité.
    Se présentant sous la forme d’amas de couleur blanche ou jaune à l’aspect cotonneux, les champignons lignivores tels que la mérule, vous informeront du taux d’humidité présent dans l’habitation. Se développant dans des lieux très humide, ils sont extrêmement dangereux car ils s’attaquent à votre charpente ainsi qu’aux bois attenants. Le risque est tel que la charpente, trop affaiblit, ne pourrait plus supporter les charges, ce qui pourrait engendrer un effondrement du plafond.
Charpente mérule

Mérule en développement

Durant toute la visite

Pensez à noter vos observations tout au long de la visite. Cela vous permettra dans un premier temps d’établir un bilan général de la charpente et dans un second temps, de budgétiser les éventuels travaux à prévoir.
Toutefois, si l’étendue des investigations vous semblait trop importante ou que suite à votre visite, vous aviez besoin de renseignements, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.
Étudier l’état d’une charpente n’est pas une mince affaire et nécessite des connaissances poussées sur le sujet.

Demandez l’aide d’un professionnel

Charpentier

Charpentiers sur un chantier

Même si certains éléments peuvent vous alerter sur l’état du bien que vous souhaitez acquérir, seul un professionnel pourra établir un diagnostic complet de la charpente et répondre avec exactitude à vos questions.
Possédant le matériel adéquat, il pourra ainsi procéder aux vérifications sur le toit afin de faire de plus amples recherches.
De plus, une fois le diagnostic établit, il sera en mesure de préconiser le type de travaux à prévoir (traitement hydrofuge ou fongicide, remplacement de pièces abîmées, injection de produit traitant, etc) et pourra vous renseigner sur les méthodes connues pour entretenir votre charpente en l’isolant et en la ventilant correctement.

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Tous les 10 ans, pensez à faire appel à un professionnel qui viendra contrôler la charpente de votre habitation et pourra vous conseiller en fonction des besoins du moment.
La prévention et l’entretien restent vos meilleurs alliés et vous garantissent solidité et sérénité sur le long terme !

Auteur : Victoria G.

Laisser un commentaire